Prix réduit ! Insigne de lutte contre les partisans (Bandenkampfabzeichen) Agrandir l'image

Insigne de lutte contre les partisans (Bandenkampfabzeichen) Argent

Nouveau produit

Insigne de lutte contre les partisans (Bandenkampfabzeichen) Argent, WW2.
Copie conforme à l'originale, réplique exacte en métal, fermeture par épingle.

Notez que eu égard à la loi Française, une partie de l'insigne a été cachée sur la photo.

Plus de détails

Ce produit est disponible !

14,93 €

-21%

18,90 €

En savoir plus

L’insigne de lutte contre les partisans (en allemand, bandenkampfabzeichen) est une décoration militaire allemande du Troisième Reich, sous les auspices du Reichsführer-SS Heinrich Himmler pour récompenser les soldats de la Waffen-SS et de la Wehrmacht ayant réalisé une mission sur plusieurs jours de lutte contre les partisans.

Les combattants partisans ou de la guérilla ont été actifs dans presque tous les pays que l'Allemagne a envahi pendant la Seconde Guerre mondiale. Alors que beaucoup de ces mouvements ont d'abord été de taille réduite et désorganisé, dans de nombreux cas, ils se regroupaient dans de plus grands et plus puissants groupes de combattants. Dans certains pays, notamment en Russie, en Yougoslavie, en Grèce, en Pologne, en Italie du nord et en Albanie, les partisans sont devenus des mouvements dangereux, nécessitant plus de ressources allemandes afin de leur résister. Himmler a insisté sur la création d'un nouveau prix visant à récompenser ceux qui ont participé à des actions contre les partisans ennemi. Les citations ont été faites en son nom alors que le reste des prix a été fait au nom d'Adolf Hitler.
L'insigne se porte sur la poche gauche de l'uniforme.

En Allemagne, l'insigne a été nommé Bandenkampf-Abzeichen, lorsque Himmler a décidé d'utiliser le terme Banden plutôt que partisans, car il ne voulait pas donner du crédit à la guérilla1, Hitler insistant sur le terme de bandits.

Hitler était connu pour dire que l'insigne de combat rapproché est la plus haute décoration qu'un fantassin pourrait obtenir, mais l'insigne de lutte contre les partisans a été plus difficile à obtenir que d'autres récompenses semblables.

Un nombre considérable de membres de la police de la Waffen-SS étaient admissibles à son attribution, étant donné les long séjours qu'il a fallu consacrer à leur type de mission (par exemple, à la fin de février 1944, le SS-Obersturmbannführer Oskar Dirlewanger fait une demande d'attribution de cet insigne pour 200 en bronze, 30 en argent et 20 en or pour les 600 soldats de son bataillon anti-guérilla).

Les membres de la Wehrmacht ont évité de le porter leur rappelant les atrocités de leur mission, tandis que les hommes de la Waffen-SS l'on porté avec fierté, affirmant qu'il s'agissait de leur badge. Ils ont trouvé ce badge symbolique pour leurs contributions à mettre fin à la rébellion dans les pays occupés.

Officialisé le 30 janvier 1944, il a été attribué à effet rétroactif au 1er janvier 1943. Cet insigne a été également décerné à titre posthume.

30 autres produits dans la même catégorie :